L’équipe dirigeante de Génération Butterfly (GB) et les représentant-e-s des bénéficiaires du projet ADOLEAD, ont eu une rencontre d’échange sur les activités de GB en général, et sur celles liées au projet ADOLEAD en particulier, avec une mission d’OXFAM Québec, ce jeudi 07 février 2019 dans la salle de classe de la seconde A/C du groupe scolaire AZIMUT.

DSC_0006Séjournant depuis quelques jours dans le pays des Hommes intègres pour se faire une idée des activités réalisées par leurs differents partenaires dans le cadre du programme PAI (Programme Access Innovation), la mission d’OXFAM Québec (composée de d’Andréanne Cloutier, Coordonnatrice Régionale Afrique , de Josée Gaulin, Directrice des communications et des relations publiques  et de monsieur Diarra Abdoulaye, conseiller en développement et gestion), a honoré génération butterfly et les bénéficiaires du projet d’une rencontre d’échange dans les locaux d’un établissement partenaire (groupe scolaire AZIMUT).

Au cours de la rencontre, les visiteurs du jour ont d’abord suivi une présentation de Monsieur Yacouba KABORE, chargé de projet. De cette présentation, il est ressorti que GB est « une organisation de jeunesse, qui depuis 2010 mène des activités de promotion de la participation citoyenne en milieu scolaire et a fini par se forger une expertise dans le domaine de l’engagement jeunesse ». Aussi, le chargé de projet à fait le point des activités menées dans le cadre du projet ADOLEAD, (ateliers de formation durant huit mois sur neuf thématique ; réalisation de projet sociaux par les club ADOLEAD, le camp de citoyenneté et la campagne plaidoyer).

DSC_0011Après cette présentation de GB et du projet ADOLEAD, les bénéficiaires et les membres de l’équipe de coordination du projet ont eu droit à une série de question. D’abord adressées aux bénéficiaires, les questions ont porté essentiellement sur les raisons qui ont motivé leur choix de prendre part au projet, et selon la première répondante, OUEDRAOGO Sergine, élève en classe de 1ere au Lycée Marien N’Gouabi, l’envie d’apprendre de nouvelles choses a été la motivation essentielle. De ce qu’ils/elles avaient préféré de leur expérience avec ADOLEAD, tout comme, ZANGA Ange, et pour la majorité des élèves présents à la rencontre, l’atelier d’animation sur le plaidoyer reste la meilleure expérience, car avant le projet, elles /ils n’avaient connaissance que d’une seule méthode de revendication (grève). Pour Génération Butterfly, les questions portaient sur les leçons apprises et les perspectives du projet.

Avant de prendre congé de ses hôtes, la coordinatrice du programme a tenu à féliciter de vive voix, GB, pour les acquis du projet ADOLEAD. Elle a aussi encouragé les bénéficiaires pour plus d’engagement citoyen et a tenu à leur souligner qu’ils et elles étaient très inspirant-e-s.

Publicités