[GENERATION BUTTERFLY/ PROJET ADOLEAD] : PROMOTION DU CIVISME ET DE LA CITOYENNETE A TRAVERS UN CAMP

DSC_0375Organisé dans le cadre du projet ADOLEAD, le camp de citoyenneté de Génération Butterfly (GB) s’est tenu du 26 au 28 juillet 2018 au collège notre dame de kolog Naaba. Durant 72 heures, près de cent (100) jeunes se sont côtoyés et ont partagés de fort moments riches en expérience et en formation civique et citoyenne.

C’est sous le thème, jeunesse scolaire et citoyenneté active, que s’est tenu la première édition du camp de citoyenneté de Génération Butterfly, troisième phase du projet ADOLEAD. Les campeurs ont été accueillis le jeudi 26 juillet, premier jour du camp, sous une forte pluie. Après la prise de contact entre les premiers responsables de Génération Butterfly et les campeurs, c’est la présentation des activités à mener durant le camp qui s’en est suivi.

DSC_0003La visite des institutions marque le début des premières activités du camp. Divisés en deux groupes, les campeurs et campeuses avaient deux directions différentes à prendre, l’une pour l’hémicycle dans le but de le faire découvrir aux futurs leaders et aussi les sensibiliser à en prendre soin. L’autre direction était celle de l’entreprise d’incubation beoogo-lab pour une immersion dans le monde de l’entrepreneuriat numérique. C’est une soirée cinéma pour détendre les participant-e-s du camp qui a mis fin à la première journée du camp.

« J’ai été inspiré par M. ZOUNGRANA et Mme Fatim TOURE »

DSC_0148La deuxième journée du camp a été réservée aux échanges avec les personnes modèles, et à une séance de formation sur la sécurité routière assurée par l’ONASER. Ce sont des hommes et des femmes avec des parcours différents, des domaines d’intervention différents, mais la même vision des choses et le même souhait pour notre pays, « avoir un Faso qui a des fils et filles engagés pour son développement » qui ont accepté partager ces moments avec nos campeur-e-s. Sandrine NAMA, artiste musicienne et entrepreneure ; M. Aboubacar YOUGBARE, leader de mouvement associatif, pour ne citer que ceux-là, ont été parmi les personnes qui ont accepté partager leur expérience avec les campeur-e-s dans le but de les inspirer à faire de meilleurs choix de vie.

Aux dires de Nestor NIKIEMA, campeur et élève au lycée Thomas SANKARA, au sortir de l’entretien avec M. ZOUGRANA, Cordonnateur

National de Faso Excellence et Mme Fatim TOURE, épouse Konkobo, coach certifié, nous pouvons dire que l’objectif de la journée est acquis. « J’ai été inspiré par M. ZOUNGRANA et Mme Fatim TOURE, Le premier est la preuve qu’on peut partir de zéro et devenir héro et la deuxième, m’a montré comment sentir une opportunité d’affaire ».

La fin de cette journée riche en partage d’expérience a été marquée par une soirée culturelle et une prestation de la troupe Faso cirque

« Un projet riche en enseignement et en durabilité »

La troisième et derrière journée du camp, a été consacrée à la restitution des activités de la veille et de l’ensemble du projet ADOLEAD par les élèves bénéficiaires au cours d’une soirée gala. Tenue dans la salle des fêtes de la cathédrale, la soirée gala a été l’occasion pour le Directeur pays de Oxfam, Omer KABORE, de dire tout le bien qu’il pense du projet ADOLEAD, « depuis octobre 2017, nous nous sommes engagé avec GB, dans la formation d’une jeunesse civique et citoyenne, et de ce que j’ai pu voir, et entendre sur le projet ADOLEAD de la part de mes collaborateurs, je pense que c’est un projet riche en enseignement et durabilité … ».

DSC_0068Une évaluation de la pertinence du camp auprès des campeurs et l’activité de la bougie de l’engagement au cours de laquelle les campeur-e-s ont fait le vœu d’être des citoyens et citoyennes modèles, ce sont déroulés le 29 juillet. Ces deux activités, ont précédé le mot d’au revoir du promoteur national de GB qui a fait le souhait que le temps consacré à l’éducation civique et citoyenne de ces jeunes soit bénéfique à toute la nation.

En rappel, le projet ADOLEAD bénéficie de l’accompagnement d’Oxfam et du soutien financier d’Affaires Mondiales Canada.

Stéphane POODA, chargé de communication adjoint de Génération Butterfly

Publicités