21082235_1425979717519393_901272037_o (1)Génération Butterfly, membre la Coalition Jeunesse du Burkina Faso, a été mandaté pour gérer l’organisation de la commémoration de la journée internationale de la jeunesse à Ouagadougou les 10 et 11 août 2017.  A l’occasion, de ces journées, la coalition a initié des séries d’activités qui avaient pour objectif de mobiliser les jeunes autour d’une même table afin de faire un plaidoyer  pour une réduction des inégalités sociales et une meilleure protection des jeunes.  Des rencontres  d’échanges qui ont abouti à l’adoption d’un « manifeste des jeunes pour contrer les inégalités ». 

21103502_1425979347519430_1308372671_o (1)

La commémoration de la Journée internationale de la jeunesse (JIJ) tenus les 10 et 11 août 2017 à Ouagadougou, en présence d’autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses burkinabè a connu la  participation de nombreux jeunes venus des villes de Bobo Dioulasso,  Koudougou et Ouagadougou.  Des représentants des ministères en charge de la jeunesse, des enseignements supérieurs, de la promotion civique, du service national de développement et du système des nations au Burkina ont honoré de leur présence à ces deux jours de  concertation.

21104524_1425979524186079_1437733595_o (1)Dès la première journée de travail, les jeunes participants ont passé en revue  toutes les difficultés qu’ils vivent dans leurs localités respectives. Il s’agit entre autres  de l’épineuse question de l’emploi des jeunes diplômés, du chômage des jeunes formés, de la pauvreté, du manque de ressources matérielles et financières dans l’exécution de leurs projets,  du manque d’accompagnement des autorités dans l’entreprenariat des jeunes et de la question de leur insertion professionnelle.

La deuxième journée a été consacrée à des échanges avec les autorités politiques dans le but d’engager les jeunes dans la conduite de plaidoyer susceptible de fédérer les idéaux des uns et des autres afin de proposer une feuille de route qui puisse contribuer à la résolution leurs problèmes. Les échanges ont porté autour des thématiques de l’éducation de la santé, de l’accès aux ressources financières et matériels, la participation citoyenne des jeunes, l’autonomisation des femmes et  l’employabilité des jeunes.

Les deux jours de concertations ont permis à l’ensemble des jeunes de la Coalition Jeunesse du Burkina Faso de faire connaitre les objectifs de leur structure faitière aux autorités et aux acteurs locaux de jeunesse. Les autorités ont encouragé les jeunes de la structure à s’engager dans la co-construction des politiques publiques avec les autorités locales mais aussi à faire des propositions de projets de développement visant à améliorer les affaires publiques et le développement  local.

21103539_1425982677519097_31128498_o (1)Les rencontres d’échanges ont par ailleurs permis de clarifier les notions conceptuelles sur la participation citoyenne, de former les jeunes sur les différentes formes de participation citoyenne, de monter à la jeunesse le rôle qui leur est assigné et les moyens d’actions à utiliser dans une perspective de veille citoyenne.

La coalition a abouti à la signature d’une feuille de route : ‘’le manifeste des jeunes pour contrer les inégalités’’ qui interpelle d’abord les décideurs politiques et les acteurs au développement à la nécessité de mettre en place des programmes d’enseignement pratiques plus orientés vers la création d’emplois décents au profit des jeunes, à la promotion de l’auto-emploi, à l’élaboration et à l’introduction de  modules de l’entreprenariat, du leadership et du développement personnel dans les curricula de formation. Un plaidoyer dont la prise en compte dans les politiques de développement pourrait   contribuer à l’épanouissement et l’autonomisation de la jeunesse burkinabè.

21104524_1425979524186079_1437733595_o (1)En rappel, la Coalition Jeunesse du Burkina Faso financée par Oxfam Québec, est à sa deuxième célébration de la journée internationale de la jeunesse. La coalition est composée de plusieurs organisations de jeunesse du Burkina Faso. Cette année, c’est Génération Butterfly qui a été désigné par ses pairs pour porter les activités de la coalition.

Patindé KABORE/Chargé de Communication de l’Association ‘’Génération Butterfly’’

Publicités